arbrealettres.wordpress.com
Racine du cri (Mohammed Dib)
annonce à tout coup première beauté soudainement urgente ô souffrance et plus avant opacité (Mohammed Dib)