arbrealettres.wordpress.com
Le poète mourant (Alphonse de Lamartine)
Le poète mourant La coupe de mes jours s’est brisée encor pleine ; Ma vie hors de mon sein s’enfuit à chaque haleine ; Ni baisers ni soupirs ne peuvent l’arrêter ; Et l&rsq…