arbrealettres.wordpress.com
Heureux, seul l’animal, par les verts pâturages (Fernando Pessoa)
Tant de tristesse et d’amertume noie Dans quel trouble cette étroite vie ! Tant De mesquine infortune, Suprême, nous opprime ! Heureux, seul l’animal, par les verts pâturages Paissant, …