arbrealettres.wordpress.com
Néant (Louise Colet)
Néant Vous, qui vivez heureux, vous ne sauriez comprendre L’empire que sur moi ces songes pouvaient prendre ; Mais lorsque je tombais de leur enchantement A la réalit…