arbrealettres.wordpress.com
Corps, que sais-tu de moi (José Ángel)
Corps, que sais-tu de moi pour ainsi me fixer dans la mélancolie du soir, tu me scrutes, tu penses, bouges la tête où perdure l’insolite l’air de ce qui fut notre jeunesse. Et maintenant que la tra…