arbrealettres.wordpress.com
Il y a toujours ce visage (Georges Drano)
C’est à peine si je te vois à travers les feuillages Visage aperçu dans un vieil autobus Ces feuillages mortels où l’âme n’est plus Qu’une pousière lointaine prête à rendre …