arbrealettres.wordpress.com
Broussaille (Federico Garcia Lorca)
Je m’enfonçai vers l’heure mortelle. Heure de l’agonie et des derniers baisers. Heure grave que rêvent les carillons captifs Coucous sans coucou. Etoile de rouille énormes papillo…