arbrealettres.wordpress.com
Et je m’écoute (Henri Meschonnic)
et je m’écoute mot par mot de plus en plus bas pour aller de plus en plus loin silence en mettant de plus en plus ce silence après mot parce que plus il y a de silence dans un mot plus il va …