arbrealettres.wordpress.com
DÉSENCHANTEMENT (Manuel Bandeira)
DÉSENCHANTEMENT Teresópolis, 1912 J’écris des vers comme on pleure De découragement… de désenchantement… Ferme mon livre, si ce jour Tu n’as aucune raison de pleurer.…