arbrealettres.wordpress.com
Présences (William Butler Yeats)
Présences Cette nuit fut si étrange que c’était Comme si mes cheveux se dressaient sur ma tête. Depuis le coucher du soleil j’ai rêvé Que des femmes en riant, craintives ou féroc…