arbrealettres.wordpress.com
O Jean mon captif tiède d’usure (Guy Lévis Mano)
O Jean mon captif tiède d’usure Tu n’as même pas assisté au départ de ta jeunesse quand elle lia avec des cheveux noirs sournoisement volés à ta tête le reste de ta fraîcheur le …