arbrealettres.wordpress.com
Je n’appelle, ni ne pleure (Sergueï Essénine)
Illustration: Jacques Muller Je n’appelle, ni ne pleure, ni ne regrette rien, tout passe comme brume de pommiers en fleurs. Miné désormais par l’or de déflorais…