arbrealettres.wordpress.com
Le corps borde l’âme (Carole Darricarrère)
Le corps borde l’âme. Il est fidèle à ses propres rêves. Ainsi le souvenir d’une volupté, est encore une volupté. Le corps n’oublie jamais. Oublier, c’est trahir. (Carole Da…