arbrealettres.wordpress.com
Viens néant à mon âme comparable (Edward Estlin Cummings)
Illustration: Francis Ray viens néant à mon âme comparable qui avec l’existence a conversé vainement, Ô prends ton trivial péage scrupuleusement, à ces calmes pieds t…