arbrealettres.wordpress.com
Quand l’armée de tes cuisses (Luis Mizón)
Quand l’armée de tes cuisses prend la ville tes chevaliers s’enivrent déchaînés ils mettent le feu à la nuit on pourrait avoir peur de ces choses innommables mais ton feu ne brûle pas…