arbrealettres.wordpress.com
Je n’avais eu plus froid (Giorgio Caproni)
Je n’avais eu plus froid dans mon caban — le seul souvenir de mon père défunt (je l’appelais l’Hidalgo) ce jour-là, comme n’importe quel autre, enco…