arbrealettres.wordpress.com
Fatalité de l’univers (René Char)
Nous sommes pareils à ces crapauds qui dans l’austère nuit des marais s’appellent et ne se voient pas, ployant à leur cri d’amour toute la fatalité de l’univers. (René Char)