arbrealettres.wordpress.com
À pas très lents (Alexandre Blok)
À pas très lents, la raison me quittait Devant la porte de l’aimée. La nuit chassait le printemps clair Tandis que mon désir croissait. Pleurant, de passion épuisé, J…