arbrealettres.wordpress.com
Tout dort. Le fleuve antique … (Albert Samain)
Tout dort. Le fleuve antique entre ses quais de pierre Semble immobile. Au loin s’espacent des beffrois. Et sur la cité, monstre aux écailles de toits, Le silence descend, doux comme une paupière. …