arbrealettres.wordpress.com
Adieu (Fadel al-Azzawi)
Adieu Seul il monte à l’échafaud les bras attachés sept fusils contre son dos bien droit Il pense à une femme qui le pleurera en silence il rêve au soleil d’après lui aux fleuves; aux moineaux Il v…