arbrealettres.wordpress.com
Quelle frénésie (Mohammad Iqbal)
Quelle frénésie, ô mon Dieu, habite le monde! Tu as tout enivré avec une seule coupe. Tu as fait communier le regard avec le regard Mais tu as séparé le coeur du coeur et l…