arbrealettres.wordpress.com
La barque d’un corps apaisé vogue lentement sur les couleurs du soir (Tahar Ben Jelloun)
La barque d’un corps apaisé vogue lentement sur les couleurs du soir temps et lumière de crépuscule faisant frémir la cendre et le silence notre désir entre dans la nuit précédé de l’am…