arbrealettres.wordpress.com
Ton corps frêle et mignon (L. Decaux)
Ton corps frêle et mignon est le tombeau des mâles Qui sont morts en baisant tes lèvres, roses pâles, Victimes du plaisir dont tu sus les griser… Arrière ! Laisse-moi…