arbrealettres.wordpress.com
MADRIGAL (Evariste Parny)
Illustration: William Dyce MADRIGAL Non, jamais un chant plus flatteur N’embellit deux lèvres de rose ; La flûte avec moins de douceur Vient chatouiller l’oreil…