arbrealettres.wordpress.com
La fascinante mort immobile (Jean Joubert)
Rugosité, paraphe des volcans, éclatement du gel. Les nerfs s’accrochent, tissent la toile. Ailleurs, l’envol de l’eau du marbre: la fascinante mort immobile. (Jean Joubert)