arbrealettres.wordpress.com
Toi qu’empourprait l’âtre d’hiver comme une rouge nue (Paul-Jean Toulet)
Toi qu’empourprait l’âtre d’hiver Comme une rouge nue Où déjà te dessinait nue L’arôme de ta chair; Ni vous, dont l’image ancienne Captive encor mon coeur, Île voilée,…