arbrealettres.wordpress.com
Ni rossignol, ni alouette (Eugenio de Andrade)
Ni rossignol, ni alouette Tu appuies ton visage sur la mélancolie et tu n’entends même pas le rossignol. Ou est-ce l’alouette ? Tu peux à peine supporter l’air, partagé entre la fidélité que tu doi…