arbrealettres.wordpress.com
Tremblants (Eugénio de Andrade)
Tremblants s’égarent à présent les doigts, la mer est loin, très lentement la voix se brise, pour mourir c’est presque déjà trop tard. N’en doute pas : …