arbrealettres.wordpress.com
Ô ami le corps est Sa lyre (Kabîr)
Ô ami le corps est Sa lyre. Il tend ses cordes et fait résonner la mélodie de Brahma. Si les cordes cassent et que les clefs lâchent, alors, instrument de poussière, le corps retourne à la poussièr…