arbrealettres.wordpress.com
Quel vent muet m’emporte (Robert Ganzo)
Quel vent muet m’emporte et laisse mon corps en de nouveaux atours, étonné que rien ne le blesse (Robert Ganzo) Illustration: Michel Ogier