arbrealettres.wordpress.com
Si nul ne pense à moi je cesse d’exister (Jules Supervielle)
Mais l’étoile se dit: « Je tremble au bout d’un fil. Si nul ne pense à moi je cesse d’exister » (Jules Supervielle)