arbrealettres.wordpress.com
Jusqu’à l’ivresse (Henri-Frédéric Blanc)
Le champ fraîchement labouré ressemble à un gâteau au chocolat. Le chat se roule et se roule dans la tendresse de la terre – jusqu’à l’ivresse. (Henri-Frédéric Blanc)