arbrealettres.wordpress.com
Je te nomme désert (Paul Auster)
Rien n’arrose le tronc, la pierre ne laisse rien perdre. La parole ne saurait paver le marais, et ainsi tu danses pour un silence plus éclatant. La lumière coupe la vague, baisse, camo…