arbrealettres.wordpress.com
Chaque transe pâlit dans le moyeu (Paul Auster)
Chaque transe pâlit dans le moyeu, le furtif équinoxe des noms : cliquet se mettant en travers du rochet — ciels discordants qui englobent cet austère commerce avec le vent. Accalmies répara…