arbrealettres.wordpress.com
La brise matinale câline les champs (Fernando Pessoa)
Ténue, comme oubliée d’Eole, La brise matinale câline les champs Et le soleil commence à poindre. N’allons pas désirer en cette heure, Lydia, Plus de soleil que l’heure, ni plus d…