arbrealettres.wordpress.com
La vieillesse berçait mon cœur (Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz)
La vieillesse berçait mon cœur comme une folle un enfant mort, Le silence ne m’aimait plus. La lampe s’éteignit. Mais sous le poids de la Montagne des ténèbres Je sentis que l’Amo…