arbrealettres.wordpress.com
Toi (Vincent O’Sullivan)
Je ne cesse d’écrire des poèmes qui ne font que t’effleurer tels des hérons effleurant l’eau tranquille Ce qui est vrai c’est que tu habites dans ma tête un espace qui n&rsq…