arbrealettres.wordpress.com
Par-dessus les toits de ma ville lointaine (Nâzim Hikmet)
Par-dessus les toits de ma ville lointaine Et le fond de la mer de Marmara, Par-delà les terres de l’automne, M’est parvenue Ta voix humide et mûre. Cela dura trois minutes Et puis le t…