arbrealettres.wordpress.com
PUDEUR (Juana de Ibarbourou)
PUDEUR I. Vous et moi, devant la face bleue de safre De cette féerique après-midi, Les mots restent noués, immobiles Dans nos gorges d’adolescents émus. Tout orange, le temps coule délicatement A n…