arbrealettres.wordpress.com
Un jour, elle arrêta sa course au numéro 3333 (Jocelyne Curtil)
Un jour, elle arrêta sa course au numéro 3333, dépuceronna ses antennes fourmilleuses, retrouva son petit pois de raison, ne loucha plus ni en avant ni en arrière, exista — entra dans le périmètre …