arbrealettres.wordpress.com
Toujours au porche du silence (Jacqueline Saint-Jean)
Il marche dans le flash obsédant des figures Au centre ce visage piétiné par mille pèlerins dans un sommeil de fifres de poussière Là-bas la passante au dernier pont des fuites ses gestes minuscule…