arbrealettres.wordpress.com
Les Lesbiennes (Camille de Archangélis)
> Alors, tu pétriras son corps à demi-nu Offrant ta splendeur à sa révolte mystique Et tes rêves d’enfant à ses seins calcinés. Avec des gémissements striés de plaisir Lascivement, tu soupireras…