arbrealettres.wordpress.com
CHANTEUSE D’OUBLI (Georges Rodenbach)
CHANTEUSE D’OUBLI Oublier ! ce n’est pas sa faute ni la mienne! Car l’amour n’est vraiment qu’une bohémienne Arrêtée un matin devant notre maison Avec, dans ses yeux c…