arbrealettres.wordpress.com
Quelqu’un était venu troubler votre coeur (Sandro Penna)
Quelqu’un était venu troubler votre coeur libres spectateurs sans nom soucieux et indifférents dans l’ennui, dans la joie pour vous de la saison. Quelqu’un était venu vieillir vot…