arbrealettres.wordpress.com
Le temps nous dévore crus (Jim Harrison)
Le temps nous dévore crus. Pour mon anniversaire, hier, je n’étais que d’un jour plus vieux bien que j’aie commencé unicellulaire il y a dix millions d’éternités dans le bourbier de la vieille ferm…