arbrealettres.wordpress.com
30 Mai 1932 (René-Guy Cadou)
30 Mai 1932 Il n’y a plus que toi et moi dans la mansarde Mon père Les murs sont écroulés La chair s’est écroulée Des gravats de ciel bleu tombent de tous côtés Je vois mieux ton visage…