arbrealettres.wordpress.com
T’aimer (Paul Valéry)
T’aimer, presque muette et disparue, est dur Quand chaque éclair de nuit, chaque lambeau d’azur Chaque heure, hélas, atrocement me vante La chaleur de ton sein, Ta bouche au fier dessin…