arbrealettres.wordpress.com
Tu sommeilles ; je vois tes yeux sourire encor (Charles Guérin)
Tu sommeilles ; je vois tes yeux sourire encor. Ta gorge, ainsi deux beaux ramiers prennent l’essor, Se soulève et s’abaisse au gré de ton haleine. Tu t’abandonnes, lasse et nue e…