arbrealettres.wordpress.com
Et ces nombres ânonnés dans le rêve (Cédric Le Penven)
Et ces nombres ânonnés dans le rêve ne délimitent rien Le territoire du cœur déroule sa pente Je connais cet ami, si je mords cette bouche (chaque automne la terre du causse exhibe ses rouges : mer…