arbrealettres.wordpress.com
AUBADE (Francis Vielé-Griffin)
AUBADE Suis vers l’aurore fauve et dorée La sente herbue et qui court à l’orée, Gai d’une heure remémorée, Sans rêver la gloire laurée — (La vie exulte en joie ignorée), — Ne pens…